Visages bimorphes

La figure se dédouble en deux visages. Un lien entre le végétal et l’humain s’est peu à peu précisé en moi : dans la série La Chair et Dieu j’avais associé un dessin de feuilles de figuier gravé en fond de décor avec un jardin où paraissait la figure de l’enfant. Le Gérasénien, après sa libération des multiples esprits aliénants se dressait tel un tronc de figuier avec branches et feuillages. En tant que symboles de fécondité et d’éternité , la feuille de figuier et son fruit la figue dont la forme présente une polarité sexuée sont associés à ces figures.





- Accueil - - Actualités - Contact - Dossiers presse - Expositions - Liens -