La chair et Dieu, Voici l’homme,La Passion.

De 93 à 99 s’intercalent des séries de peinture prenant appui sur la relation actualités / récits de la Passion. L’une présente une série de formats 50x60 pour les visages-portraits, et 70x100 cms pour les compositions de personnages . Ce sont des séries exposées dans le cadre de thèmes proposés par Art Culture et Foi en 2003, et 2005. voir site

A propos du tableau « le repas de Noces »

Cette peinture est la dernière de la série intitulée « la chair et Dieu » Deux textes se trouvent associés là : en Luc 22,14 le repas du Christ avant sa Passion , et celui de l’Apocalypse 2,17 : « au vainqueur je donnerai de la manne cachée, et je lui donnerai aussi un caillou blanc, un caillou portant gravé un nom nouveau que nul ne connait hormis celui qui le reçoit. » Textes inépuisables pour dire notre liberté et la façon dont nous sommes reconnus. Faire image de cela : à la fois la communion autour de celui qui donne vie et révèle à chacun son identité en devenir.. J’ai donc conçu une composition en panoramique circulaire sur fond couleur sang (don de la vie) avec les silhouettes des I2 disciples autour du Christ. A chacun est remis un tableau non figuratif qu’il a composé et original, comme signe de son identité ou de sa créativité, qu’il est seul à connaître et pourtant qu’il partage au regard des autres… Au centre le Christ tient aussi un tableau mais il est sans traces ni couleurs, comme si cette absence signifiait son désir d’effacement pour faire advenir l’Autre. Au premier plan, une sorte de table couleur grise relie les personnes : le gris est par excellence la couleur originelle.


Exposition "La Chair et Dieu" à Aiguebelle - Mai 2004

Une vingtaine de tableaux de petits formats d’écriture serrée et dure évoquent des masques difformes de cruauté , de supplique , de violence. Ce sont des tableaux peints depuis dix ans, ici reproduits en réduction. Ils relatent des évènements douloureux qui suffisent à exprimer le malheur subi ou reproduit. Ces tableaux nains vont encadrer ou accompagner d’autres tableaux de format plus important : ceux-ci retracent un parcours du fils de l’homme s’immergeant dans ce drame, passion d’oû il surgit un souffle nouveau et restaurateur pour l’homme. Le visiteur est invité à se laisser traverser à son tour...





- Accueil - - Actualités - Contact - Dossiers presse - Expositions - Liens -