Le Gérasénien

Peinture acrylique sur canson, exposée pour la 6ème biennale d’art sacré à l’Espace Confluences ( 69005 lyon )sur le thème "l’Homme debout". Format 500x100cms .

C’est l’évolution d’un homme racontée dans l’évangile de Marc 5. Cet homme surgit du désert possédé « d’un souffle impur ». Nul ne peut le maîtriser. Mégalomane, fasciné par la mort, il vit dans les tombeaux .De multiples images aliénantes l’habitent. C’est une fausse apparence d’homme debout. Il est invité par un autre à faire « chûter son image toute puissante », et à découvrir sa vraie identité, et par là à devenir apte à la rencontre de l’Autre et des autres. L’itinéraire de cet homme, dans une moindre mesure, c’est le mien. Itinèraire de chacun ? Premier temps : constitué de blocs durs et cubistes, l’homme se taillade avec un silex. « Qui es-tu ? » interroge Jésus,
- « Légion est mon nom, car nous sommes un grand nombre ».L’homme reconnaît son enfermement. Les esprits impurs ont l’autorisation d’entrer dans les porcs , ils quittent l’homme …et plus loin, se précipitent dans la mer. Deuxième temps : Sur un écran de projection, l’homme se penche et recueille une icône d’enfant crucifié. Dessaisi de son image toute puissante, il trouve la source. En filigrane, aux abords du lac, rôle de la femme qui fait tomber les masques de l’homme. Troisième temps : le gérasénien advient au visage. Non pas béat, ou plénitude ovoîde, mais debout, tel « un arbre planté dans le jardin de son Dieu », il regarde le regardant, debout égal des autres. Quelques visages jeunes et en couple l’accompagnent… Mai 2006





- Accueil - - Actualités - Contact - Dossiers presse - Expositions - Liens -